vendredi 10 août 2012

Le démarrage du swing ? C'est dans la poche !

Le démarrage du swing est souvent mal compris par les golfeurs. Faut-il tourner, faut-il armer, faut-il transférer le poids sur la jambe arrière... Toutes ces idées sèment un peu la zizanie dans la tête du golfeur. Le démarrage influence grandement la suite du mouvement, c'est donc un moment décisif. Voici la sensation qui pourra vous aider, exposée par Rickie Fowler dans le dernier numéro de Golf Digest.




Effleurez votre poche

Le démarrage de votre mouvement doit, en fait, être initié par une rotation des grands muscles du haut du corps. Pendant ce temps, les hanches et le bassin doivent résister, pour ne pas envoyer les mains trop à l'intérieur.
Regardez Rickie : ses épaules tournent, mais les jambes restent solides, cela l'amène à presque effleurer sa poche droite, une sensation qu'il apprécie. L'avantage, c'est que les poignets sont très neutres, et la tête de club reste bien devant les mains, ce qui lui assure à la fois un club dans le plan et une face de club square.



Expérimentez donc cette sensation au Practice, vous pourriez être surpris par la régularité de vos frappes !